Du bâton en cadeau au sens de la vie

Conte philosophique

Le clan des Bâtons Droits

Cette histoire s'est passée en des temps très anciens où l'homme était chasseur-cueilleur.

Le clan des Bâtons Droits, favorisé par un environnement forestier favorable, avait acquis un grand savoir-faire dans l'art de fabriquer des bâtons parfaitement rectilignes, à la fois solides et légèrement souples, de toutes dimensions. Avec ses voisins, il troquait cet artisanat contre des produits de la chasse, de la pêche ou de la cueillette.

Le clan des Bâtons Sacrés

A la suite d'un troc, le clan des Bâtons Sacrés reçut un stock de bâtons droits. Le sorcier réunit le clan et, appuyé sur un bâton droit qu'il appelait bâton sacré, harangua :

Ainsi que nos dieux me l'ont communiqué et comme je vous l'ai enseigné, les bâtons droits sont des bâtons sacrés, c'est-à-dire des objets divins, sur lesquels nous pourrons nous appuyer durant notre voyage dans l'au-delà. Je vais distribuer un bâton sacré à chacun. Il vous faudra le conserver précieusement puisqu'à votre mort, nous l'enterrerons à vos côtés. Il pourra ainsi vous servir éternellement.

Le clan des Pragmatiques

A la suite d'un troc, le clan des Pragmatiques reçut aussi un stock de bâtons droits. Le chef réunit le clan, et déclara :

Contrairement à nos voisins du clan des Bâtons Sacrés, les bâtons droits n'ont pour nous aucune signification particulière, aucune destination prescrite par nos dieux. Je vais distribuer un bâton droit à chacun qui pourra en disposer librement.

Seule une petite partie du clan fut hostile et fermée :

Les bâtons droits, ça ne sert à rien. On en voit beaucoup dans la forêt où ils ne font que porter des feuilles.

Pour tous les autres, l'usage des bâtons droits fut des plus divers : bâton de fouissage pour récolter des racines, bâton à gauler les noix, lances pour la chasse et la pêche, flèches, broches pour cuire des pièces de viandes, supports de toits de huttes, etc. Il s'est même trouvé des personnes, dont le sorcier, pour en faire des bâtons sacrés.

Le sens de la vie

La vie est un cadeau que nous avons tous reçu. Pour les uns, son sens et son usage, prescrits par les dieux, obéissent aux directives spécifiques du clan religieux auquel on appartient. Pour d'autres, la vie n'a pas une signification unique et révélée, et chacun est appelé à lui donner un sens. Pour ma part, il s'agit de vivre sa vie le plus pleinement possible, en s'épanouissant sur tous les plans: physique, affectif, intellectuel et social.

Celui qui se plaint de l'absurdité de l'existence ne fait que révéler son vide intérieur et se présente comme une proie facile aux recruteurs religieux.

Version PDF   |   Contact   |   Accueil  >   Philosophie  >   Résister à l'endoctrinement religieux  >   Contes philosophiques